Published on 22 July, 2022

Le ministre de l’Énergie, de l’Hydroélectricité et des Hydrocarbures de Guinée-Conakry confirme sa participation à l’AEW 2022

Le ministre de la Guinée-Conakry présentera les opportunités dans le secteur pétrolier et gazier du pays et le secteur hydroélectrique alors que le pays d’Afrique de l’Ouest cherche à aborder la sécurité et l’accès énergétiques à l’AEW 2022. S.E Ibrahima Abé Sylla, ministre de l’Énergie, de l’Hydroélectricité et des Hydrocarbures de la Guinée-Conakry, a confirmé sa présence et sa participation à la Semaine africaine de l’énergie (AEW), le premier événement africain du secteur de l’énergie, qui se déroule du 18 au 21 octobre 2022 au Cap .

Représentant l’un des marchés pétroliers et gaziers les plus prometteurs d’Afrique, S.E Ibrahima Abé Sylla promouvra les opportunités d’investissement dans les secteurs pétrolier et gazier en amont, intermédiaires et en aval du pays. Alors que le pays d’Afrique de l’Ouest donne la priorité à la réorganisation des activités d’exploration pour libérer son potentiel en hydrocarbures, AEW 2022 offre la meilleure plate-forme au ministre pour discuter, négocier et signer des accords d’investissement en amont avec des sociétés énergétiques et des investisseurs régionaux, continentaux et internationaux. Alors que la Guinée-Conakry affine ses conditions fiscales et ses politiques d’appel d’offres pour le pétrole et le gaz, le lancement prévu du premier grand cycle de licences du pays en 2022 – qui comprendra 22 blocs disponibles pour l’exploration – promet déjà un avenir radieux dans le secteur en amont du pays.

En outre, la création de la société pétrolière nationale Société Nationale de Pétroles (SONAP) en novembre 2021 est un énorme témoignage de l’engagement de la Guinée-Conakry à rationaliser les politiques et les opérations des institutions nationales pour une collaboration optimale avec les entreprises et les investisseurs externes afin de dynamiser le secteur pétrolier et gazier. Soutenu par les récentes découvertes de pétrole et de gaz du Sénégal voisin et de la Mauritanie, l’expansion globale du marché du gaz et du pétrole de la région MSGBC et les précédentes campagnes d’exploration locales avec les majors TotalEnergies et Kosmos Energy, l’avenir de l’exploration et de la production de la Guinée-Conakry promet d’être énorme.

En outre, le ministère sous la direction de S.E Ibrahima Abé Sylla cherchant à donner la priorité au développement des infrastructures pétrolières et gazières, telles que le terminal d’importation de gaz naturel liquéfié de 300 millions de dollars prévu à Kamsar, pour stimuler la coopération régionale en matière d’énergie, accélérant le déploiement des infrastructures à travers l’ensemble du secteur des hydrocarbures du pays présente une opportunité d’aborder l’accès, l’abordabilité et la fiabilité de l’énergie domestique. Alors que le taux d’accès à l’énergie de la Guinée-Conakry s’élève à 66 % de la population et que le gouvernement vise à améliorer l’accès de sa population d’ici 2025, le secteur des hydrocarbures a un rôle énorme à jouer.

AEW 2022 fournira la plate-forme idéale pour la Guinée-Conakry pour apprendre et reproduire les meilleures resultas des principaux pays producteurs africains des hydrocarbures tels que le Nigeria, la Guinée équatoriale et l’Angola, et des marchés émergents tels que le Mozambique et la Namibie.

« La Chambre africaine de l’énergie est honorée d’accueillir S.E. Ibrahima Abé Sylla à la Semaine africaine de l’énergie en octobre dans le cadre de discussions centrées sur la manière dont le pays et l’Afrique peuvent attirer des investissements dans le secteur pétrolier et gazier en amont pour lutter contre la pauvreté énergétique. La Chambre salue les efforts de la Guinée-Conakry sur les fronts réglementaires, institutionnels et infrastructurels pour préparer le pays à un boom du marché pétrolier et gazier », a déclaré NJ Ayuk, président exécutif de la Chambre africaine de l’énergie (AEC).

Lors de l’AEW 2022, S.E Ibrahima Abé Sylla participera à des forums ministériels et d’investissement où il présentera des arguments solides pour stimuler les activités et les investissements en amont. Le ministre participera à des réunions de haut niveau et à des tables rondes axées sur le rôle du pétrole, du gaz et des énergies renouvelables dans l’accélération de la diversification du bouquet énergétique du pays pour la sécurité et la fiabilité.

AEW 2022 est la conférence annuelle, l’exposition et l’événement de réseautage de l’AEC. AEW 2022 réunit les acteurs africains de l’énergie avec des investisseurs et des partenaires internationaux pour stimuler la croissance et le développement de l’industrie et promouvoir l’Afrique en tant que destination des investissements énergétiques. Des organisations clés telles que l’Organisation africaine des producteurs de pétrole – APPO- ainsi que des poids lourds africains, dont la Guinée équatoriale et le Nigéria, se sont associés à l’AEW, renforçant ainsi le rôle que l’événement jouera dans l’avenir énergétique de l’Afrique.

X
X